OPEN SPEAKERS FOR OPEN MINDS
LAURÉAT DE LA FONDATION BETTENCOURT-SCHUELLER • PRIX DIALOGUE 2018
L'image sonore révélée par un Vertex
est aussi présente que la réalité de nos souvenirs
VERTEX
LE HAUT-PARLEUR DU XXIÈME SIÈCLE
Photo : Frédéric Atlan

MANIFESTE

Vertex de Voxline, acoustique de luxe et artisanat français d’excellence.

Haut-parleur français, le « Vertex », produit par la société Voxline, créé un son d’une rare qualité, inspiré d’un procédé dont on peut trouver les premières traces dès 1927. Ici, le classique haut-parleur de forme circulaire est remplacé par une ligne verticale. Simple sur le papier, cette innovation est en rupture de tous les codes admis dans l’univers des techniques acoustiques, ce qui en fait sa nouveauté et sa grande rareté.

Le Vertex est un objet luxueux dans sa démarche de lutherie, de par son exigence artisanale. Sa fabrication requiert des tours de main uniques.

Le Vertex est aussi une matrice qui s’appuie sur le passé - un procédé oublié, redécouvert, retravaillé et réinventé - pour bâtir le futur du son.

L'OBJET VERTEX

 

Le Vertex est un objet d’art qui ne ressemble pas à une enceinte. C’est un haut-parleur conçu comme un instrument de musique. Son système « ouvert » est un vrai décalage, une rupture, presque une révolution dans le domaine du son. L’enceinte, c’est-à-dire le coffret, qui enferme d’habitude le haut-parleur, n’a plus autant de raison d’être. Il laisse la place à la pure membrane du haut-parleur. Le son est libéré des contraintes. 

Avec le Vertex, le son sort de tous les cotés. C’est un objet qui peut être posé au milieu d’une pièce, car il allie qualité du son et esthétique unique.

Le Vertex est conçu comme un instrument de musique.
Le son du haut-parleur sort de tous les cotés et devient immersif, offrant une musicalité exceptionnelle.

Photo : Frédéric Atlan

UN SON AUTHENTIQUE
D'UNE RARE QUALITÉ

 

Grâce à la puissance de la ligne d’émission, le son devient immersif, il sort du haut-parleur de tous les cotés, pas seulement de devant, offrant une musicalité exceptionnelle et envoutante qui séduit tous les publics – et s’adapte à tous types de musique.

La musique est restituée avec autant de qualité qu’avec les meilleures enceintes modernes, tout en sonnant plus authentique. 

Le son du Vertex donne une sensation de présence des musiciens, de sentir l’air bouger, il donne l’impression que l’artiste joue dans le salon. 

Dès sa conception, l’idée a été de créer un nouveau type de haut-parleur dont les phénomènes physiques sont de même nature que ceux engagés dans bien des instruments de musique. « Un nombre impressionnant d’instruments utilisent les ondes de flexion, comme dans un violon, lorsque la corde, excitée par l’archer, transmet la vibration dans la caisse. Le phénomène fondamental physique du Vertex, c’est la restitution des ondes de flexion. Avec le Vertex, on a en conséquence un procédé beaucoup plus pertinent pour faire de la musique », explique Jérôme Malbrel, le créateur, un passionné de son depuis l’enfance. Avec ce procédé, c’est par conduction solidienne dans la caisse que le son sort. Il n’y a pas d’effet de piston, alors que les haut-parleurs classiques fonctionnent en pistonnement, et très marginalement avec les ondes de flexion.  « Avec le Vertex, on a en conséquence un procédé extrêmement pertinent pour faire de la musique ». 

LA PSYCHO-ACOUSTIQUE
DU VERTEX

 

Avec ce nouvel haut-parleur, la moitié de l’énergie sonore arrive directement à l’auditeur, alors que l’autre moitié de l’énergie sonore est générée par l’arrière du haut-parleur. Ainsi, l’auditeur reçoit le son en réverbération, sur un mur par exemple, et donc avec un tout petit décalage dans le temps. L’avantage, c’est que ce sont exactement les informations dont a besoin le cerveau pour traiter l’information musicale. La psycho-acoustique du Vertex respecte le fonctionnement cérébral de l’auditeur. « C’est un peu technique, mais c’est une des différences majeures avec ce que l’on connait habituellement dans le son », selon Jérôme Malbrel.  

A l’écoute, une sensation de présence des musiciens se fait jour, on sent l’air bouger, on pense que l’artiste est devant toi. « Dans notre démarche, nous assumons beaucoup de subjectivité, une identité de couleur de son. Il y a de la sensualité, de la chaleur, le son est enveloppant, et en même temps, il possède une grande dynamique », explique-t-il. 

Le Vertex de Voxline, création 2018. Signature des grands instruments, le Vertex équilibre finesse et puissance.

Photo : Frédéric Atlan

RECONNAISSANCE D'INSTITUT
ET DE FONDATIONS PRESTIGIEUSES

 

IRCAM – Institut de Recherche et Coordination Acoustique/Musique.

La société a inscrit son développement sur la durée et à attiré l’attention de l’IRCAM, l’Institut de Recherche et Coordination Acoustique/Musique. L’institut de recherche, qui a été emballé par le projet a dédié 2 chercheurs stagiaires durant 3 mois pour valider d’un point de vue scientifique, les avancées sonores du Vertex. 

L’Ecole Polytechnique a été informée des résultats des travaux des étudiants afin de fournir un appui théorique supplémentaire.

Les équipes d’ingénieurs des Arts et Métiers (ENSAM) sont également mobilisées pour apporter leur aide dans la fabrication des prototypes.
Pour les inventeurs, ces reconnaissances prestigieuses sont « la validation au plus haut niveau de ce qui se fait dans l’excellence ».

Lauréats de la Fondation Bettencourt Schueller.
Cette redécouverte du son en émis en ligne, alliée à un design sobre, a séduit la Fondation Bettencourt Schueller : le Vertex a remporté le Prix Dialogue 2018. 

JÉRÔME MALBREL
CEO, créateur du projet Vertex ex- Pilote Commandant de bord à Air France
L’histoire du Vertex a commencé par un désir d’exploration de nouveaux mondes, de la part d’un pilote de ligne en recherche de nouveaux horizons… sonores, cette fois-ci ! Jérôme Malbrel, CEO et créateur du projet Vertex, est un ex- Pilote Commandant de bord à Air France. Voulant recréer au plus près les conditions d’écoute d’un concert live, Jérôme Malbrel s’est lancé dans cette aventure par passion, s’investissant corps et âme dans ce projet. « La quête du vivant musical est toujours ce que j’ai recherché dans le son », explique-t-il.
LIONEL BOURCELOT
Design et fabrication, associé Ex-champion de natation, architecte-designer.
Jones Bourcelot, un architecte-designer, ex-champion de natation qui a participé aux Jeux Olympiques. Au sein de la société, il dirige le design et la fabrication, dont la maitrise des colles et des vernis qu’il créé, ainsi que le moulage. Un des maîtres de l’artisanat d’excellence à la Française. « Le haut parleur Vertex est une œuvre d’art numérotée, produit à peu d’exemplaires, dans le respect des métiers d’artisanats français. Il s’adresse aux audiophiles qui découvriront un son d’une qualité unique et authentique, sans commune mesure avec les sons des enceintes modernes. Les personnes qui le possèderont devront être patients, car c’est un objet rare, disponible à peu d’exemplaires ».

ÉVÉNEMENTS


PALAIS DE TOKYO du 14 octobre au 10 novembre 2019 au sein de l’exposition
« L’esprit commence et finit au bout des doigts ».

Le Vertex Eidôlon, l’exemplaire qui a remporté le Prix de la Fondation Bettencourt Schueller sera exposé au Palais de Tokyo du 14 octobre au 10 novembre 2019 au sein de l’exposition « L’esprit commence et finit au bout des doigts ».
https://www.palaisdetokyo.com/fr/evenement/lesprit-commence-et-finit-au-bout-des-doigts

PRIX

 

A l’automne 2018, le Vertex Eidôlon a remporté le Prix Dialogue, de la Fondation Bettencourt Schueller.

Extraits du communiqué de presse de la Fondation Bettencourt Schueller :
https://www.fondationbs.org/fr/culture/metiers-dart/prix-liliane-bettencourt-pour-lintelligence-de-la-main/pim-dialogues/vertex

Après trois années de travail acharné en recherche et développement, la société Voxline a décroché la récompense « Dialogues 2018 » de la Fondation Bettencourt Schueller, le prix le plus prestigieux au monde pour l’artisanat d’excellence. Le jury était composé, entre autres, du Président du Palais de Tokyo, Jean de Loisy, du pâtissier Pierre Hermé, du créateur de mode Rabih Kayrouz, de la présidente du Château de Versailles et du président de Van Cleef & Arpels, Nicolas Bos. « La dotation de la Fondation nous permet de financer un atelier et d’embaucher des personnes avec de nouvelles compétences, pour mettre en œuvre l’excellence à la française. Surtout, nous bénéficions des réseaux de relations de la Fondation Bettencourt Schueller  ».

« Le haut-parleur du XXIème siècle. »

« Avec Vertex Eidôlon, nous cherchons à créer le haut-parleur du XXIème siècle. » C’est ainsi que Jérôme Malbrel et le designer Lionel Bourcelot aiment à définir l’oeuvre qui leur a permis de décrocher la récompense Dialogues 2018. Véritable défi technologique, ce haut-parleur a été imaginé avec une méthode inédite qui privilégie une motorisation linéaire plutôt que le traditionnel mode circulaire. Si cet énoncé est largement réservé aux scientifiques, le résultat séduit en revanche tous les publics car le son, ainsi produit, développe une musicalité exceptionnelle. Mieux encore, il est totalement immersif, semble venir de partout et fait entendre la musique comme on ne l’a jamais entendue. De plus, il fonctionne sans recours à des caissons.

Pour réaliser ce défi, Jérôme Malbrel a élaboré la partie scientifique, créant des gabarits spéciaux pour le coeur magnétique, oeuvrant à la structure des arceaux et à la fabrication de la membrane qui entre en vibration. Son compagnon d’atelier, le designer Lionel Bourcelot, a quant à lui travaillé sur le choix des matériaux et l’esthétique de l’ensemble qui lui a d’ailleurs valu une partie de son nom. Si Vertex évoque la pointe de la voûte céleste, le mot grec Eidôlon signifie à la fois apparition et chauve-souris et la forme de ce haut-parleur en évoque les ailes. Mais cet objet inédit n’aurait jamais vu le jour sans des moules d’une incroyable précision. C’est là qu’est intervenue Mona Oren, mouleuse, cirier et sculpteur sur matériaux composites. Elle a apporté au projet sa maîtrise du moulage, de la finesse de la matière et des infimes variations d’épaisseurs. Une oeuvre protéiforme qui impose une juxtaposition d’expertises mais également un sens aigu de la collaboration… Toutes les valeurs de la récompense Dialogues.
Le prix Dialogues 2018 a été attribué à Jérôme Malbrel, Lionel Bourcelot et Mona Oren, pour la réalisation de « Vertex Eidôlon ». Leur travail en collaboration a fait naître un haut-parleur inédit, dont le son est définitivement plus englobant que les enceintes traditionnelles, tout en bénéficiant d’un design travaillé.
Pour la seconde année consécutive, le jury était présidé par le président du Palais de Tokyo, Jean de Loisy et étaient présents à ses côtés : le pâtissier Pierre Hermé, le créateur de mode Rabih Kayrouz, le galeriste Didier Krzentowski, la présidente de l’Etablissement public du château, du musée et du domaine national de Versailles, Catherine Pégard, l’architecte Lina Ghotmeh et le président de Van Cleef & Arpels, Nicolas Bos.

PRESSE

 

Le Japon est un pays qui apprécie la qualité du son et l’excellence de l’artisanat d’excellence. Le Vertex de Voxline n’a pas échappé à la curiosité d’un journaliste à qui l’équipe a accepté de donner l’exclusivité de sa première interview. 

https://diamond.jp/articles/-/210234

DISPONIBILITÉ ET PRIX


Le Haut parleur Vertex sera disponible à la livraison en mars 2020.
Nous contacter pour toute information concernant le prix et les matériaux de fabrication.

CONTACT

 

Contact général contact@voxlineaudio.fr

Contact investisseur et écoute privée Jérôme Malbrel +33 675 257 391

Presse Eric Wastiaux ewcom.org ewastiaux@gmail.com